Le risque dans une entreprise est une préoccupation croissante, surtout dans l’économie d’aujourd’hui. Les dirigeants ont besoin de prendre le contrôle de leurs entreprises, d’évaluer les risques inhérents et de déterminer comment les réduire au mieux. Le risque peut être d’ordre financier, opérationnel ou encore, liée à la sécurité. Cependant, pour chaque risque potentiel, un système efficace de contrôles internes peut être mis en œuvre pour les réduire.

Etape 1
Revoir le système de contrôles internes existant. En ce qui concerne les questions de sécurité, les contrôles internes ne sont pas complexes. Il est possible de rédiger simplement une liste de précautions à suivre avant d’entrer dans une zone de travail. En ce qui concerne les risques financiers, selon la taille de votre entreprise, vous pouvez désigner un ou plusieurs employés en charge de l’approbation des paiements et de la signature des chèques (découvrez également les autres types  de risques).

Etape 2
Élaborer un plan de gestion des risques. Avoir une assurance suffisante pour se protéger contre les pertes ne constitue qu’un aspect de la question. Prendre des mesures proactives pour que les employés se forment mutuellement est un autre moyen clé pour éviter les risques. Par exemple, si un employé quitte soudainement son poste sans avoir donné de préavis, il est probable qu’il y ait de graves conséquences sur son travail, affectant les projets de toute son équipe. Toutefois, si vous avez mis en place un plan de gestion des risques adapté comprenant 2 employés formés sur le même poste, les répercutions seront minimisées. Le 2eme pourra intervenir et reprendre le flambeau en attendant de trouver une solution à plus long terme. Si avoir une double couverture n’est pas envisageable, une autre alternative serait d’organiser une réunion hebdomadaire du personnel pour garder les employés davantage à jour sur les missions et objectif de chacun.

Etape 3
Employer les services d’un consultant de contrôle interne. C’est un professionnel extérieur spécialisé dans les enquêtes sur des faiblesses dans les processus d’une entreprise. Une personne qui n’a un lien avec les opérations quotidiennes d’une entreprise peut voir la situation plus objectivement et peut plus facilement identifier les domaines nécessitant des améliorations.

Etape  4
Si vous ne souhaitez pas qu’une tierce personne vienne investiguer dans vos processus, vous pouvez opter pour un logiciel de gestion. De ce fait, automatisez les processus qui vous semblent les plus appropriés ; gérez les autorisations d’accès en fonction du statut de l’employé ; limitez les dépenses hors contrôle ; assurez que les commandes soient conformes aux contrats ; encadrez les procédures et contrôlez mieux les dépenses…