Après le Cloud Computing ou le Big Data, l’Intelligence Artificielle est devenue le « buzzword » utilisé en entreprise. En effet, depuis quelques années, ce phénomène est de plus en plus présent au sein des organisations belges comme internationales. Mais, pour vous, en entreprise, l’IA ça rime à quoi ? Voici quelques définitions, éléments de contexte ainsi que  des recommandations pour utiliser cette pratique au sein de vos processus.

1. Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

Selon la norme ISO 2382-98, une intelligence artificielle (IA) est la « capacité d’une unité fonctionnelle à exécuter des fonctions généralement associées à l’intelligence humaine, telles que le raisonnent et l’apprentissage ». Mas, il existe de nombreuses autres définitions de l’intelligence artificielle qui collent avec son évolution.

L’intelligence artificielle se décline essentiellement en deux domaines :

  • Le « Machine Learning » : algorithmes qui apprennent à partir d’exemples et de données. C’est pourquoi, la qualité du résultat dépend de la qualité des données fournies au système
  • Le « Deep Learning » : capacité d’une technologie à apprendre à partir de données brutes. (exemple : traitement de texte, reconnaissance vocale ou faciale, etc.)

Cependant, dans le monde professionnel, on peut constater que la vision de l’intelligence artificielle n’est pas uniforme. On constate en effet une différence notable entre la direction des systèmes informatiques (DSI) et les autres directions métiers. Pour les DSI, l’intelligence artificielle est lié au « Machine Learning », au système décisionnel ou cognitif, aux moteurs de règles, à la programmation logique et au Big data, tandis que pour les autres directions, l’intelligence artificielle correspond davantage aux objets connectés, à la robotique.

2. L’intelligence Artificielle : quel intérêt pour les organisations ?

Si la définition varie, l’importance de l’IA pour le futur des organisations est lui unanime. En effet, selon l’étude Workplace 2025, les organismes affirment avoir l’intention d’investir dans l’intelligence artificielle et que celle-ci fait partie de 3 facteurs majeurs qui influenceront le milieu du travail d’ici 2025.

L’intelligence artificielle est souvent perçue comme un outil pragmatique bâti et pensé pour soutenir les employés et les entreprises. En effet, les sociétés y voient une opportunité pour gagner en productivité afin de libérer des ressources stratégiques, d’optimiser la gestion des risques et permettent aux employés de s’atteler à des tâches à plus forte valeur ajoutée.

En d’autres termes, le plus grand bénéfice de l’intelligence artificielle est l’augmentation artificielle, c’est-à-dire la combinaison d’intelligence humaine et artificielle permettant ainsi de :

  • Dresser des scénarii et prendre des décisions
  • Détecter des anomalies et dresser des modèles
  • Déclencher des alertes lorsque les données analysées évoluent en dehors des seuils fixés
  • Automatiser certaines décisions

Par exemple, aujourd’hui, de nombreux marchés sont soumis à des réglementation strictes que ce soit au niveau de procédures légales ou de gestion rigoureuses des données personnelles (GDPR). Dans ce contexte, l’aide apportée par l’intelligence artificielle peut être inestimable. Effectivement, l’IA pourrait devenir le garant du bon respect des règles et donc de garantir la non-omission des données majeures dans les contrats.

3. Mettre en place l’IA, quelles bonnes pratiques ?

L’usage d’intelligence artificielle augmentera considérablement la productivité de vos entreprises et vous aideront dans vos prises de décisions grâce à leurs capacités d’analyse. Afin de se préparer correctement au passage à l’IA, 3 étapes sont importantes :

  1. Bien se renseigner sur le sujet : En effet, de nombreuses organisations utilisent de l’intelligence artificielle sans en être conscient. Connaitre leur présence au sein de vos processus est un facteur important. Ensuite, vous devez comprendre comment l’intelligence artificielle facilitera vos activités et votre gestion dans le quotidien.
  2. Bien cibler vos besoins pour choisir efficacement les IA: Après cette compréhension, vous devez savoir ce que vous souhaitez améliorer dans votre organisation via cet outil. Il est essentiel de démarrer l’intégration d’intelligence artificielle étape par étape au sein de vos processus afin d’évaluer au fur et à mesure les bénéfices recueillies par ce style de système.
  3. Promouvoir la bonne gestion de vos données : ces systèmes sont efficaces lorsque les données sont bien rangées. Ranger avec rigueur avant l’arrivée de l’intelligence artificielle vous permettre de vous faire une idée intéressante sur les tendances de vos activités.  En plus de promouvoir cette bonne gestion, il est important de sensibiliser vos collaborateurs sur les enjeux de l’intelligence artificielle et d’échanger avec eux autour de ce sujet.

L’intelligence artificielle est donc un incontournable dans la stratégie de développement et de compétitivité des entreprises.  Cependant, il convient de la maitriser et de l’encadre pour en tirer le meilleur parti. Une intelligence artificielle au service d’employés est une IA qui sert de support pour la gestion de tâches ou de processus parfois éreintants, améliorant ainsi autant la productivité que la qualité du travail effectué au sein d’une entreprise.

C’est pourquoi, Ordiges développe des logiciels bâtis sur des systèmes d’intelligence artificielle. Notre mission : Mettre à votre disposition des solutions innovantes sur des supports optimisés et performants pour la gestion de votre structure au quotidien.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez nos solutions métiers ici.

Sources : Journal du Net , ZDNet , Dynamique-mag