Emprunter le virage du numérique est un besoin qui se fait de plus en plus sentir au sein des entreprises qui voient, dans les nouvelles technologies, une réelle possibilité d’optimiser leurs processus et de capter de nouvelles sources de croissance. Cependant, intégrer des outils digitaux et mettre en place un tel changement ne se fait pas d’un coup de baguette magique. Au contraire, l’entreprise peut très vite être confrontée à différents obstacles dont un en particulier, la résistance de ses collaborateurs. 

Dès lors, la question qu’il convient de se poser est la suivante : comment favoriser l’acceptation des plus réticents et faciliter la transition ? C’est là que la culture digitale entre en scène. Découvrez pourquoi à travers notre article.

 

La culture digitale en première ligne

 

Lorsqu’une entreprise décide de mettre en place des outils digitaux visant à répondre aux objectifs qu’elle s’est fixés (ex. réduction des coûts, accroissement de la collaborativité, …), elle impose en définitive le changement à ses collaborateurs ; son but étant de créer de nouveaux usages et faire en sorte que ces derniers évoluent dans la direction souhaitée. Cette méthode est, comme on peut s’en douter, contre-productive et par conséquent à écarter.

La démarche qu’il convient d’adopter est en effet toute autre : avant d’imposer ces différents outils et donc ce changement, il convient d’ancrer solidement une culture digitale dans l’entreprise. Pour ce faire, “communication” et “formation” sont les deux maîtres mots.

Communiquer auprès de ses collaborateurs sur la transformation en elle-même, ses enjeux et son bien-fondé, c’est avant tout leur dessiner une perspective et leur permettre d’avoir une vision globale du changement, … Pour obtenir les effets escomptés, il est donc essentiel que l’entreprise définisse en amont une stratégie digitale suffisamment claire et cohérente. À noter que prévoir des moments d’échange autour du digital et ses enjeux est également une démarche à privilégier pour enclencher le changement de culture.

Autre clé essentielle à la réussite d’une transformation digitale en entreprise, la formation. Pour pouvoir en tirer pleinement parti, il est néanmoins essentiel que celle-ci soit proposée à l’ensemble des membres de l’organisation, sans quoi l’appropriation interne ne sera que partielle. À ce sujet, il existe de nombreuses possibilités et outils visant à accompagner chacun des collaborateurs dans l’évolution de leurs compétences et leur apprentissage. Citons par exemple, les MOOC (massive open online course) ou encore les outils de e-learning.

Enfin, notons qu’une entreprise peut faire évoluer sa culture digitale par le biais de ses collaborateurs eux-mêmes, en comptant par exemple sur la génération Y pour faire évoluer les choses, ou en recrutant des profils issus du monde digital pour qui l’ancrage de cette culture est par conséquent plus qu’évident. À l’inverse, certains constatent qu’un partage de compétences et de savoirs peine à se déployer entre les différentes générations. Ceux-ci se tourneront davantage vers la formation externe. 

C’est seulement après cette phase de communication et d’apprentissage que l’entreprise peut envisager le déploiement de nouveaux outils digitaux, et par conséquent, espérer la création des usages attendus.

 

La transformation digitale, un processus qui dépend plus des hommes que des outils

 

Les différents éléments que nous venons d’aborder nous amènent à ce constat : la réussite d’une transformation digitale repose en définitive moins sur les outils en tant que tels, que sur la capacité d’adaptation au changement dont les collaborateurs peuvent faire preuve. En effet, avant d’être un changement technologique, il s’agit surtout d’un changement culturel qui va modifier l’ensemble de l’organisation ; aussi bien ses façons de travailler que sa stratégie, etc.

Cette démarche est donc essentielle pour amener les collaborateurs à prendre conscience des enjeux du numérique, atténuer leurs résistances et ainsi permettre aux organisations de mettre véritablement en oeuvre leur transformation digitale. 

Vous êtes une entreprise du secteur privé ou public et vous souhaitez accélérer votre transformation numérique ? Chez Ordiges, nous veillons à concevoir des outils à la fois ergonomiques et intuitifs, de quoi favoriser l’acceptation rapide de tous vos collaborateurs!


Sources :
Journal du Net ; Les Echos ; CIO-Online ; Stratégies  


Article rédigé par Maud Polomé, Stagiaire Assistante Marketing & Communication.