Les applications basées sur le cloud et le cloud computing peuvent augmenter la visibilité des données dans l’entreprise, rapprocher ses différents départements et renforcer la cohésion des équipes. Comment parvenir à ce résultat ? Voici les 3 étapes stratégiques pour effectuer votre migration cloud :

Pourquoi choisir le cloud ? Définition du besoin

Chaque entreprise est différente, unique. C’est pourquoi le choix du système doit être opéré avec soin. Il doit parfaitement s’adapter à son secteur, ses produits, ses utilisateurs et répondre aux particularités de l’entreprise. Il existe différents Cloud plus ou moins adaptés à vos besoins utilisant des technologies diverses. Les questions suivantes sont essentielles pour le choix de l’outil :

  • Quels sont les besoins de l’entreprise en terme de Cloud ?
  • Pour quel(s) département(s) de l’entreprise ?
  • Dans quels délais ?

Acquérir de la connaissance pour sélectionner un outil cloud

Une fois que les besoins sont établis, avoir de bonnes connaissances sur le sujet limite les risques d’échec du projet. Le Cloud est un outil performant : il permet de stocker un nombre infini de données sous tous les formats possibles. Complètement flexible, il est accessible à tous. Aussi, la récupération des données avec le Cloud est quatre fois plus rapide qu’avec un système traditionnel. Les mises à jour sont automatiques et le Cloud favorise les échanges de documents entre collaborateurs éloignés.
Il existe bien entendu des inconvénients, comme le piratage informatique, plus fréquent sur le Cloud public. Ensuite, l’utilisateur n’a pas de contrôle direct sur le logiciel : on ne peut donc pas connaître son degré de fiabilité.
À vous de juger si ces désavantages sont un réel obstacle, comparés au gain de temps et d’argent réalisé grâce au Cloud.

La mise en place de la migration Cloud

Les paramètres sont initiés dans le cahier des charges et mis en place avec le fournisseur. Mais la mise en place technologique n’est pas l’aspect le plus compliqué. Très souvent, les changements de système et les modifications d’organisation ne sont pas très bien accueillis. Il faut donc d’abord préparer ses collaborateurs à cette transition, par des formations par exemple.
Le Cloud représente pour certains un changement radical mais qui, à terme, aide à diffuser de l’expertise rapidement et permet des gains d’argent. Il faut considérer les bénéfices comme les inconvénients et gérer du mieux possible son insertion au sein de l’entreprise. En bref, plus qu’un buzzword, le Cloud est un outil qui permet de rationaliser vos processus d’affaires et de les améliorer. Des atouts qui ne sont certainement pas étrangers à l’évolution du Cloud.
Découvrez également notre article sur la Business Intelligence.