Le secteur des sociétés de logement social (SLS) et des agences immobilières sociales (AIS) fait actuellement l’objet d’une profonde réorganisation en Flandre. Le 15 février 2022 le gouvernement flamand a divisé la Flandre en 42 zones d’exploitation, où seule une société de logement par zone d’exploitation pourra encore être active et reconnue. Cela signifie que les 85 SLS flamandes et environ 50 AIS devront fusionner (et parfois défusionner) en un maximum de 42 sociétés de logement, ce qui doit être légalement terminé au plus tard le 30 juin 2023.

Outre les aspects juridiques et organisationnels d’une fusion, le choix d’un partenaire de logiciel informatique pour les sociétés de logement est également un enjeu, car la migration vers une seule solution logicielle par société de logement doit être finalisée pour le 1er juillet 2023.

De plus, d’autres projets informatiques doivent être activés, notamment ;

– de nouvelles règles d’attribution du loyer social qui entreront en vigueur à partir du 1er octobre 2023

– l’élaboration d’un registre central d’inscription, dans lequel seront inscrits tous les candidats-locataires. Chaque logiciel devra donc prévoir une connexion interactive avec ce registre pour le 1er octobre 2023.

Le secteur a mis en place un groupe de travail avec les différents acteurs pour suivre de près cette réorganisation. Notamment, une déclaration d’engagement a été convenue entre les différents acteurs du secteur et les partenaires logicielles afin d’obtenir une planification et un timing réaliste pour un déploiement réussi.

Ordiges a déjà anticipé les évolutions nécessaires dans sa roadmap 2022 et 2023 et met tout en œuvre pour accompagner les sociétés de logements dans leurs migrations. D’après une étude indépendante réalisée par E&Y, qui compare la solution ERP d’Ordiges pour le secteur à une solution concurrente, la solution Ordiges obtient de meilleurs résultats en termes de comptabilité, de gestion des loyers, de gestion des arriérés et de gestion des fournisseurs. Le lien entre les applications Ordiges et la solution de gestion documentaire OpenIMS est également perçu comme une valeur ajoutée par cette étude.

Article rédigé par Alain Braet, sales manager bij Ordiges